Les 6 grandes familles de placements

Le plus connue : La TRESORERIE

tresorerie

Elle correspond à l’argent placé sur vos livrets, accessible rapidement.

Cette argent à un rendement inférieur à l’inflation. Tant que le taux sans risque est négatif, garder de l’argent sur ce type de placements vous en fait perdre.

Il est donc nécessaire de positionner ici que le strict minimum et d’aller chercher de la rentabilité ailleurs.

Le livret chute de 0,75% à 0,5% dès février, entrainant avec lui le LDD et le LEP (Livret d’épargne populaire) qui y sont indexés.

L’argent à placer sur cette grande famille dépend de votre niveau de vie, généralement le montant est égal à 3 à 5 mois de salaire.

En second, le placement préféré des français : L’ASSURANCE VIE

assurance vie

Ce placement est comme une voiture, tout le monde en a un mais pas forcément de la même gamme.

L’assurance vie la plus courante et celle vous permettant une gestion fluide, constituée d’un portefeuille multi supports et qui vous accompagne dans le temps.

Ce portefeuille intègre un fonds en euros garanti et des unités de compte. Ces dernières ne sont pas garanties mais c’est celles qui apporterons la potentielle performance.

Les fonds en euros ont une rentabilité en chute libre dû aux taux négatifs, se plaçant à peine au niveau de l’inflation. Il est cependant intéressant d’en avoir un afin de diversifier son portefeuille et qu’il permet de pouvoir récupérer de l’argent au besoin, quand nous le souhaitons (délais d’environ 15j).

Le portefeuille pourra être diversifier avec des lignes immobilières type SCPI ou OPCI, ainsi qu’avec des actions.

Toutes personnes, avec un contrat performant, peut avoir un portefeuille qui lui correspond.

Attention aux frais d’entrée qui ruine généralement la rentabilité globale attendue.

En troisième position, un pilier du patrimoine des français : l’IMMOBILIER 

immobilier

La baisse des taux de crédit est extrêmement favorable à ce marché. Cependant n’oubliez pas que même lorsque les taux étaient à plus de 4% il était également possible de faire des affaires ! Alors ne gâcher pas un investissement pour 0,2% au-dessus de ce que vous auriez voulu avoir …

Dans le contexte actuelle les prix devraient continuer à augmenter, attention néanmoins aux villes qui ont vu le prix au mètre carré croître de manière exponentielle. Bordeaux par exemple, où une stabilisation des prix est à attendre.

L’immobilier est un mot mais présente de multiples facettes. Un investissement locatif ne s’aborde pas comme une résidence principale. De même pour une location nue ou meublé. Il y a de nombreuse différence avec des implication long terme. 

L’accompagnement globale (financement, bien, choix de location et fiscalité) est souvent nécessaire afin de prendre directement le chemin de la réussite. 

En quatrième position : la BOURSE

bourse

Vous le savez c’est le marché qui a la meilleure rentabilité cumulée, surtout lorsque les dividendes sont réinjectés. +666% en 20 ans (source le revenu décembre 2019)

Le gros risque avec ce type de placement est la volatilité. La croissance de la bourse est en vague, il faut donc être en mesure d’attendre le haut de la vague pour pouvoir sortir son argent en cas de besoin, c’est pour cela que les placements 1 et 2 doivent avoir un matelas suffisant avant de commencer à placer en bourse.

Le PEA (Plan d’Epargne Action) est un très bon moyen d’investir en bourse, vous trouverez également le CT (Compte Titre) mais également un portefeuille sous gestion dans votre contrat d’assurance vie multi-support.

La très grande majorité des gens délèguent la gestion de leur portefeuille, n’hésitez pas à vous renseigner sur cette possibilité.

Nous vous conseillons cependant d’ouvrir un PEA (entre 30 à 50€ à l’ouverture sans être obligé de faire des virements mensuels) Cela vous permets de prendre acte. En effet les avantages fiscaux du PEA se dévoilent au bout de 5ans. N’attendez plus et ouvrez le, même si vous en avez pas l’utilité aujourd’hui !

En cinq, un incontournable : l’OR 

or

Valeur refuge par excellence, on peut y investir sous plusieurs formes.  En effet toutes les bourses peuvent placer de l’argent, entre l’once, le lingot, le Napoléon…. C’est un placement refuge et non un placement qui vous apportera des dividendes ou des intérêts.

En 2019 le court a atteint des sommets, mais il est difficile de dire si cela va continuer de grimper …

Dans tous les cas nous vous conseillons de bien vous renseigner avec d’investir dans les métaux précieux. Des arnaques existent, faites attention !

La sixième et dernière grande famille est celle des : PLACEMENTS ATYPIQUES

placements atypiques

Investir et placer son argent dans les forêts, dans les vins, les voitures de collections…  Ces investissements attirent de plus en plus de monde surtout dans le contexte actuel ou la trésorerie fait perdre de l’argent.

Cependant attention, ces placements ne sont pas liquides et l’Autorité des marchés Financiers tire la sonnette d’alarme sur les arnaques éventuelles.

Soyez donc vigilant et soyez sûr de placer uniquement la partie d’épargne dont vous n’avez pas besoin.

En conclusion, la diversification de votre patrimoine passe forcément par plusieurs de ces familles, cependant une architecture logique est à mettre en place, suivant vos envies, besoins, votre profil de risques et bien sûr vos objectifs.

Se faire accompagner reste la solution idéale afin d’avoir un œil avisé et extérieur pour vous orienter dans vos choix.

5/5

Laisser un commentaire